Logo

Fiscalité

Les aménagements apportés au prélèvement à la source

Pour limiter l’impact sur la trésorerie des contribuables, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu a été aménagé. La raison ? Prendre mieux en compte les crédits et réductions d’impôt.

 

shironosov

Après quelques incertitudes, le prélèvement à la source sera bel et bien appliqué à compter du 1er janvier 2019. Après avoir passé en revue le dispositif, le gouvernement a toutefois décidé d’y apporter quelques améliorations.

Les particuliers

Les particuliers qui bénéficient de certains crédits ou de réductions d’impôt percevront, au 15 janvier de chaque année, un acompte de 60 % (au lieu de 30 % comme prévu initialement). Cet acompte concerne les crédits d’impôt relatifs aux frais de garde des enfants de moins de 6 ans et aux emplois à domicile, les crédits d’impôt liés à un dispositif de défiscalisation immobilier (Pinel…), la réduction d’impôt pour dépenses d’accueil en établissement pour personnes âgées dépendantes et la réduction d’impôt pour les dons aux œuvres et aux associations.

Les salariés

Pour les salariés employés par des particuliers, le prélèvement à la source ne s’appliquera finalement qu’au 1er janvier 2020. Ce report permettra ainsi au contribuable de ne pas payer deux fois l’impôt en 2020 (ce qui était prévu avant). À la place, le gouvernement propose la mise en place d’un acompte exceptionnel sur les revenus de 2019 (payable en septembre 2019). Cet acompte devrait être d’un montant équivalent à l’impôt sur le revenu que le salarié paie habituellement chaque année.

Contactez-nous

Contactez nous pour un premier entretien téléphonique ou pour un rendez-vous.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.