Logo

Fiscalité

Prélèvement à la source : vous pouvez encore choisir votre taux

Une fois que vous avez fait la déclaration des revenus 2017, on vous a proposé de choisir votre taux de prélèvement à la source. Si vous n’avez pas encore fait votre choix, vous avez jusqu’au 15 septembre pour le faire. En effet, le prélèvement de l’impôt à la source sera effectif en janvier 2019.

Afin de déterminer quelle somme doit être retenue, les services fiscaux transmettent à chaque tiers collecteur le taux correspondant au contribuable. Il est donc important de bien choisir ce taux.

©PhotoBylove
Plusieurs choix s’offrent à vous

Notez que vous pouvez tout à fait ne rien changer et accepter le taux personnalisé calculé par l’administration. Ce taux sera appliqué sur tous les prélèvements à la source pour les membres de ce foyer fiscal. Exemple, si le taux est à 15 % pour un couple, les deux conjoints se verront prélever 15 % de leur revenu à la source.
Cela peut poser problème si les deux salaires de ce couple sont très différents. Mais notez que l’administration fiscale permet à chaque membre du foyer fiscal de choisir un taux individualisé. Chaque personne se voit alors attribuer un taux individuel calculé sur ses revenus propres. Les revenus communs au couple sont eux répartis à 50/50.

Ce dispositif peut aussi avoir la faveur de certaines personnes car il permet une certaine confidentialité vis-à-vis de l’employeur sur les revenus du couple. Au final, le montant total des sommes versées est évidemment le même qu’avec le taux personnalisé mais la répartition est différente.

 

Autre choix : le taux neutre

Le taux neutre est déconnecté du calcul de l’impôt et il est déterminéuniquement sur la base des revenus versés par l’employeur. Ce taux est appliqué d’office aux nouveaux contribuables mais aussi ceux pour qui le fisc n’a pas pu donner un taux personnalisé.

S’il offre une confidentialité absolue sur la situation fiscale du contribuable vis-à-vis de l’employeur, les sommes prélevées restent nettement supérieures au taux personnalisé et au taux individualisé, puisque le taux neutre ne tient absolument pas compte de la situation conjugale et familiale du foyer fiscal. Le taux neutre est donc plus approximatif.

Évidemment, les sommes trop perçues seront remboursées par le fisc.

Pour choisir le taux individualisé ou le taux neutre, vous avez jusqu’au 15 septembre.

Contactez-nous

Contactez nous pour un premier entretien téléphonique ou pour un rendez-vous.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.