Logo

Comptabilité

Le bulletin de paie se simplifie en 2018

C’est depuis  le 1er janvier que les salariés vont voir leur bulletin de salaire simplifié. Le but ? Clarifier la lecture de ce dernier.

Le nouveau bulletin de paie a débarqué dans toutes les entreprises à partir du 1er janvier 2018. Mis en place dans les entreprises de plus de 300 salariés en 2017, l’ensemble des salariés recevra cette fiche paie simplifiée dès 2018.

©drazen

La nouvelle mouture du bulletin de paie propose une mise en page aérée regroupant en autre les cotisations salariales et patronales par risques couverts permettant ainsi la compréhension des cotisations versées et les éventuelles exonérations.
Le nombre de lignes sur le bulletin de paie sera désormais divisé par deux. Certains éléments restent obligatoires à mentionner :

  • Identité de l’employeur.
  • Intitulé de la convention collective applicable.
  • Identité du salarié.
  • Période de travail et nombre d’heures de travail (une distinction doit être réalisée sur les heures au taux normales des heures).
  • Montant de la rémunération brute.
  • Montant de la rémunération nette.
  • Nature et montants des accessoires de salaires soumis aux cotisations (primes, avantages en nature, frais professionnels, …).
  • Montant, assiette et taux de cotisations et contributions sociales avant la déduction des exonérations et exemptions.
  • Nature et montant des autres versements et retenues (comme les frais de transport par exemple).
  • Date de paiement.
  • Dates de congés et montant de l’indemnité de congés payés.
  • Montant des exonérations et exemptions de cotisations sociales.
  • Montant total versé par l’employeur.
  • Mention indiquant la conservation sans limite du bulletin de paie.

 

Deux mentions sont supprimées : le récapitulatif annuel des regroupements de cotisations et le nom de l’organisme récoltant les cotisations de Sécurité sociale versées par l’employeur.
Le nouveau bulletin de paie regroupe les contributions et cotisations qui seront regroupées par postes de charges :

  • Santé.
  • Accidents du travail – maladies professionnelles.
  • Retraite
  • Famille
  • Assurance-chômage.

Source : www.impots.gouv.fr

Contactez-nous

Contactez nous pour un premier entretien téléphonique ou pour un rendez-vous.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.